Un simple forum personnel, pour répertorier tout et n'importe quoi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✰ Tetsuji Jikan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Red

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 17/04/2015

MessageSujet: ✰ Tetsuji Jikan   Sam 18 Avr - 21:46

Âge : 17 ans, 30 juillet {Lion}
Métier/études : Etudiant
Nationalité/origines : Japonais { Japonais/Autrichien (et encore plein de truc) }
Situation conjugale : Amoureux & En couple
Orientation : Bisexuel
Position : Ambivalant
Situation familiale : Père décédé, une mère, un frère aîné, un frère plus jeune.
Situation financière : Moyenne allant dans le assez bon
Couleurs préférés : Orange/beige/vert
Animaux : Panda roux // Chat
Phobie : Peur de la solitude
Pêché capital : Envie
Aime : Ecrire, jouer aux jeux vidéos, écouter de la musique, dormir, regarder des animes (otaku dans l'âme)
Aime pas :  La violence, sinon il est rare de savoir ce qu'il n'aime pas

Carnation : Peau pêche
Taille : 1m72
Corpulence : Moyenne sans être musculé
Cheveux :   Roux, épais et ondulant un peu (ébouriffé)
Yeux : Vairon, bleu/vert
Signe(s) distinctif(s) : Porte toujours un casque bleu autours du cou, ou bien sur les oreilles.

ft. Original character de Random
Tetsuji Jikan
Tetsuji est un garçon qui montre toujours un côté enjoué et chaleureux à ceux qu'il voit. Enthousiaste, il fait toujours des blagues un peu foireuses quand l'occasion se montre, qui ne fait rire principalement que lui, d'ailleurs. Souriant et rieur, il ne perd que très rarement le sourire, même lorsqu'une situation ne lui plaisant pas se profile devant lui... Car si il y a bien quelque chose que le jeune est, c'est d'être optimiste ! Tetsuji Tente toujours de voir du bon côté mais surtout concernant les autres, car quand il s'agit de lui-même, il change du tout au tout et peut agir en véritable pessimiste. Sinon, c'est un véritable glouton, et pourrait avaler n'importe... Mais surtout... L'une des choses qui pourrait le rendre fou, ce sont les lasagnes ! Il pourrait ne manger que ça à longueur de journée tellement il apprécie ce plat, jusqu'a s'en faire vomir. Paresseux aussi, il est capable de ne rien faire pendant des heures et juste rester dans ses pensées, ou alors, juste à dormir sans arrêt... Oui parce que sinon, le petit roux est une pile électrique ! Courant, criant, s'agitant dans tout les sens, il est difficile de le suivre du regard. Son petit copain est l'une des seules choses pouvant le faire tenir en place pendant plus de quelques minutes... Jusqu'a qu'il ne reparte faire des bêtises dans son coin. Cependant, derrière cette personnalité plutôt sympathique ( et épuisante, on peut se le dire), se dissimule quand même quelques travers qu'il ne montre que rarement... Tout du moins, si on passe l'agitation dont il fait preuve tout le temps si il ne dort pas. Assez égoïste et jaloux, il aime garder les personnes qu'il aime rien que pour lui... Preuve du fait qu'il n'a pas confiance en lui ? Tout à fait, malgré les apparences, le rouquin se remet toujours en question pour n'importe quoi.. Mais surtout, il tâche de cacher un énorme mal être derrière ces mimiques joyeuses et espiègles. Angoissé, perturbé, fragile, les marques profondes sur ses avant bras sont les témoins de son instabilité passé... Une instabilité qu'il tente toujours de cacher afin de ne pas alerter son tout récent 'groupe' d'ami mais surtout pour son amoureux qu'il ne veut surtout pas inquiéter. En somme ? Tetsuji est un bon garçon, doté d'une mémoire assez courte et d'une façon de parler un peu bêta... Mais c'est un bon garçon... Juste un garçon simple qui tente lentement de se reconstruire après avoir été totalement démoli autrefois.

Mais est-ce vraiment tout ? ... C'est à voir.

« Ce n'est rien. Ce n'est pas comme si tu souffrais vraiment. Tu n'as aucune raison de pleurer, tu n'as aucune raison de crier, tu n'as aucune raison de te plaindre, y a pire que toi dans le monde. »

« Tetsuji... Ah ? Lui, celui qui reste toujours tout seul dans son coin ? Il est toujours à l'écart, et semble toujours plongé dans un livre, ou alors tout simplement dans ses pensées. Personne veut jouer avec lui, normal, il ne parle jamais, il n'est pas drôle. »

Enfant dans une famille à priori qualifiée de banale, Tetsuji est le second fils de la famille Jikan à voir le jour, possédant déjà un grand-frère, Chigiru et bientôt un petit frère, Junya, qui naîtra juste deux ans après lui. Famille parfaitement composée de deux parents qui alternaient entre vie familiale et travail, le second rouquin se développa à priori dans des conditions tout à fait conformes. Pourtant, cela ne collait pas avec sa vie 'extérieure' et ses premiers ressentis de la vie sociale. Mal dans sa peau, un peu en retrait et malhabile, il n'arrivait jamais parfaitement à se calquer sur le modèle du petit garçon extraverti arrivant à se faire des amis sans peine. Il préféra alors, dés son plus jeune âge, éviter toute confrontation avec autrui, étant un être peut-être trop sensible au monde autours de lui. N'ouvrant alors que très rarement les lèvres à l'école, le petit rouquin aux yeux anormalement vairons n'était souriant que parmi les siens, qu'il chérissait et adorait plus que tout. Mais personne, jamais, ne s'en préoccupait non... Il jouait le jeu, le jeu de 'Je-vais-bien', un jeu qu'il savait parfaitement contrôler depuis son plus jeune âge. En comparaison, ses deux frères eux, étaient deux garçons très appréciés des autres, ce qui créa un gouffre qui ne cessait de grandir au fur et à mesure que les années passaient.

« Tetsu', pourquoi tu sors jamais? Pourquoi tu restes toujours enfermé à la maison ? T'devrais sortir de temps en temps quand même, c'est pas bon d'être toujours tout seul. »

Pourquoi ce récit lui était rabâché sans cesse ? Tetsuji avait dorénavant 10 ans, et semblait regarder son aîné de 5 ans de plus avec un air las. Si il y avait bien une personne qui ne pouvait pas le comprendre, c'était lui ; Chigiru. Tetsuji n'haïssait pas son grand frère, non, il l'aimait même beaucoup... Seulement, il faisait partit de ces gens qui accordait plus d'importance à sortir avec les autres que le reste. Son cadet ? Il n'en savait rien, Junya était encore trop jeune de toute façon... Et puis, la dernière tête rouquine de la famille était le seul avec qui Tetsuji pouvait discuter de ses soucis à l'école quand cela lui pesaient trop sur la conscience. Junya ne comprenait pas tout, certes, mais au moins, il l'écoutait. Ses parents ? Ah, c'était un autre problème. Son père ayant perdu son travail il y a peu, ce dernier, ayant déjà une tendance facile pour l'alcool, préférant désormais rester à la maison pour se descendre des litres de bière plutôt que d'affronter la réalité, ce qui augmenta non négligemment la tension dans le cocon familial. Mais en dehors, cela n'allait pas mieux non plus. Sa relation avec les autres se détériorant de plus en plus, le jeune garçon dû mettre même à un moment, une lentille bleu (Qu'il quémanda longtemps à sa mère) pour éviter les brimades vexantes de ses compagnons au sujet de ses yeux... Pour éviter d'être encore plus 'anormal' qu'il ne l'était déjà. N'arrivant alors toujours pas à se lier avec les autres, il se renfermait, de plus en plus, et rejetait la faute sur autrui pour ne pas sombrer totalement. Devenant agressif et à la limite de la paranoïa, il commença tout juste à sécher les cours pour ne plus endurer la répression sociale, qui se faisait de plus en plus dure à son égard.

« On ne peut pas vivre sans les autres. »

Il eut un moment ou les choses ne pouvaient plus se passer comme ça. Sa mère, ayant remarqué bien évidemment toutes les absences de son fils, se mit dans une colère noire. Ne parlons même pas du père qui, le menaça à plusieurs reprises de l'expulser de la maison quitte à l'envoyer à l'autre bout du monde. « Flemmardise » était la raison principale selon eux, selon pourquoi le garçon n'allait plus en cours ; Ce que Tetsuji ne dénia pas, parce qu'il avait prit l'habitude de se taire sur les vraies raisons. Il fut renvoyé en cours de force quelques temps après, et à sa plus grande surprise, le garçon d’à peine 12 ans rencontra à cette époque, un nouveau venu dans sa classe appelé Mitsuru.
Mitsuru fut son premier ami, car étrangement, ce fut ce petit garçon qui se tourna en premier vers Tetsuji. Un premier ami inoubliable sans doute, mais la relation qu'ils entretenaient fut de courte durée... Car très rapidement, son compagnon se tourna vers un autre groupe, plus intéressant et plus populaire que le jeune Jikan. Misturu ne lui adressa plus du tout la parole juste après, et chercha même à le rabaisser puisqu'il s'était tourné du côté de ceux qui aimait le rendre plus faible qu'il ne l'était déjà. Tetsuji ne s'en sentit que plus mal dans sa peau... Etait-il tellement indésirable pour qu'on le jette à chaque fois ? Juste parce qu'il n'arrivait pas à s'adapter ?

« … Les choses sont comme ça. Vous êtes des grands garçons, vous vous en remettrez... »

La chose qui le brisa et le tourmenta le plus, fut la mort de son père. Ce dernier ayant sombré depuis la perte de son travail, il se révéla qu'il était aussi porteur d'un cancer du foie. Essayant de se rapprocher de son père durant ses derniers moment, il se retrouva tout de suite rejeté, le paternel n'accordant plus d'estime à son fils à cause de ses nombreux échecs, surtout scolaires. Ces faits le mortifiant un peu plus, les infamies endurées à l'école s'accentua un peu plus en parallèle, jusqu'à que Tetsuji ne craque définitivement, s'enfermant chez lui pour de bon. Quelques temps après cette décision, son père décéda, sans demander son reste à personne, laissant cette famille sans plus aucun pilier.
C'est alors que commença cette chute paraissant sans fin pour le protagoniste.

« . . . »

Une année de vide, une année de rien. Ne pouvant plus sortir de chez lui car désormais, le monde extérieur l'angoissait et le poussait à bout, Tetsuji restait juste chez lui, sous peine de faire une crise de stresse si il mettait un pied dehors. Sa mère elle, ne disait rien, trop épuisée par la mort de son défunt mari, elle laissa faire son fils, plongeant elle aussi dans une sorte de dépression. Quant aux frères, ils ne se parlaient presque plus, s'adressant juste la parole lorsque cela devait être réellement nécessaire. Son grand-frère d'ailleurs, profita du décès encore très récent du père pour se barrer très loin, ne supportant plus l’ampleur des événements. Il ne rentrait que rarement, venant juste dormir pour repartir aussi sec le lendemain. Pour les cours ? Ah, il abandonna bien vite ces choses là... Et l'école en question abandonna bien vite pour Tetsuji aussi... De toute façon, il manquait d'or et déjà bien assez les cours comme ça. Au bout d'un moment, on ne lui demanda plus rien.
Vivre ainsi était assez oppressant.Les activités quotidiennes du roux se limitaient à jouer sur son ordinateur, écrire, ou à lire. La deuxième chose étant la chose qu'il faisait la plus grosse partie de son temps, Tetsuji commença à écrire des tonnes de chose, mais surtout, une infinitude d'histoires quand lesquelles il se recréait des personnages, un univers bien à lui. Il remplissait des pages entières, des cahiers, une multitudes de feuilles volantes lorsqu'il n'avait plus de place. Écrire était la seule chose qu'il pouvait faire de toute façon, pour sortir de ce piège dans lequel il s'était empêtré tout seul... Pour sortir de cette maladie mentale qu'était la dépression, cette souffrance interne qui lui murmurait d'achever cette vie qui n'était vouée à rien d'autre qu'a être douloureuse. Il n'avait plus rien... Plus de relations extérieures, une famille décomposée et écrasée sous le poids de la tristesse... Il avait juste.... L'écriture pour se sentir libre. Mais très bientôt, cela ne suffisait plus... Qui pouvait continuer à vivre ainsi de toute façon ? Il tournait en rond, et selon lui, il n'y avait qu'une seule échappatoire à cela.

« C'est alors qu'il est venu... Le jour même du solstice d'été... »

Tetsuji ne sait même plus exactement comment il était apparu à lui, cet homme lui correspondant totalement dans ses traits. Il ressemblait d'ailleurs même beaucoup plus à l'héro principal de l'une de ses histoires... Comment s'appellait-elle déjà ? Ah... Oui... « The silver's fragments sky »... C'était dans cette histoire là, que le héro avait fait un pacte avec un démon pour pouvoir aider son demi-frère en accomplissant les plus basses besognes, mais surtout, en le sauvant de ce même pacte qu'il avait fait autrefois, afin qu'il ne devienne pas un monstre. C'était ainsi que le héro, avait obtenu le pouvoir de remonter le temps pour tout changer... Ah... Comme Tetsuji était attaché à ce héro... Puisque ce héro, il l'avait fait totalement à son image. Lui-même aurait voulu plus d'une fois remonter dans le temps pour pouvoir changer ses propres actes, et changer son propre comportement. Il savait qu'en restant coupé du monde aussi longtemps, il blessait inconsciemment son entourage qui avait besoin de lui dans ces moments durs... Au final, il n'était pas mieux que son aîné qui était lui aussi partie, même si cela avait été fait d'une toute autre manière. Tetsuji n'était rien qu'un lâche.

« … J'ai besoin de toi … Nous avons besoin de toi … Pour subsister … »

L'autre rouquin planté devant lui lui avait tendu sa main, le visage à demi voilé par sa capuche

« Il n'y a que tes pas qui puissent résonner dans nos êtres... Toi qui nous a fait vivre... Toi qui est l'essence même de la moindre parcelle de ce que nous sommes... Tu sais déjà ce que je vais te demander... N'est ce pas...? Car tu connais déjà ma fonction... Mon passé... Mon présent... Et possiblement mon futur... Tout comme moi je connais tes peurs, ce que tu endures, et la souffrance qui te pèse dessus depuis des années. Nous sommes la même entité, seulement, tu es celui qui m'a fait prendre vie... Alors pour te remercier... Je vais t'accorder l'un de ces miracles que tu désires tant depuis de si nombreuses années... »

Oui, Tetsuji le savait déjà depuis qu'il avait prit la parole, l'exactitude de ce qui allait se produire. Et quand bien même cela pouvait être un rêve, il lui avait prit la main dans cette chaleur atroce qui rendait l'atmosphère encore plus lourde de conséquence. Et puis, la première fois depuis presque des mois, il lui avait fait un sourire, les larmes aux yeux parce qu'il était... Heureux ?

« … S'il te plaît … Fais en sorte que je ne sois plus jamais seul … Fais en sorte que mon univers … Prenne vie … Que cette année n'ai pas été qu'un trou béant dans mon existence … Je t'en supplie … Je ne veux plus être seul... Plus jamais...»

« Que donnes-tu en échange ? … »

Souriant un peu plus, il lui avait simplement serré la main, l'air épanouit.

« Prends tout, je n'ai rien à perdre de toute façon. Prends tout, tant que mon souhait se réalise.»

Après cette épisode là, plus rien ne fut pareil.

« … Il faut croire qu'il a changé, Tetsu'. C'est incroyable comme après cet été là, il est devenu presque un autre ! Comme quoi cette pause à dû lui remettre les idées en place, je suppose... »

Oui, Tetsuji après cet été, était redevenu un adolescent à priori normal. Il s'était décidé à revenir en cours, pour reprendre ses études normalement, mais sous condition de changer d'école même si cette dernière était loin de chez lui. Ce que sa mère lui accorda. Le rouquin après cet événement dont il n'avait parlé à personne, se sentait largement mieux, comme si il savait inconsciemment que son souhait s'était réalisé, même si il n'en n'avait eu aucunes preuves exactes. Il était aussi confiant dans le fait que cela n'était pas un rêve puisque son mystérieux double était resté toujours dans les parages après ce pacte passé. Ils ne parlaient jamais réellement entre eux, mais restaient toujours l'un près de l'autre, comme si ils était contraint à rester ainsi pour toujours. Ce fut aussi cette année qu'il rencontra ce brun, qui chamboula toute ses idées qu'il s'était faites de la vie … Oui, parce que même si sa relation avec les autres n'avait pas réellement changée en soi, même en devenant l'un de ces joyeux lurons, il fut inexplicablement amoureux de ce jeune homme... Où il l'avait rencontré ? Simplement dans l'animalerie dans laquelle il travaillait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
✰ Tetsuji Jikan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tanjou fansub, la team dont je suis l'un des traducteur vosta/vostfr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doudous Chronicles :: Coin RPG :: Personnages de Red-
Sauter vers: